Utiliser Snapchat et Instagram Stories pour l'Immobilier

Lorsqu’on pense à Snapchat ( ou plus récemment Stories) on pense beaucoup plus à des histoires et des blagues entre amis qu’à un outil pour générer de la nouvelle clientèle qui peuvent se transformer en ventes.  Pourtant, il existe de bonnes références comme Dustin Brohn ou Stephen Udoff, aussi connu sous le nom de Sunset Steve, un agent immobilier de Los Angeles qui prend Snapchat au sérieux depuis un peu plus d’un an. Il alimente les conversations continuellement et a été en mesure de convertir un Snap en une location de 80 000$/mois.

Il faut tout de même clarifier un point: ce n’est pas un outil miracle qui va soudainement vous donner des résultats garantis la première semaine suivant la création de votre compte. Vous devez suivre quelques étapes de base. Voici les règles d’or pour une stratégie efficace sur Snapchat: soyez vrai, spontané et engagé. Votre auditoire vous écoutera si vous leur donnez du contenu de valeur et vous serez en mesure d’entretenir des liens que les médias sociaux traditionnels ne peuvent offrir. C’est un outil à ne pas négliger.

Maintenant la question la plus importante: comment agrandir son auditoire. Voici quelques trucs de base à appliquer pour bonifier son impact sur Snapchat:  

  1. Utilisez tous les médias que vous avez à votre disposition pour demander à votre auditoire de vous suivre: que ce soit sur Instagram, Facebook, votre site web, Twitter, etc. ajouter votre snapcode sur toutes vos photos de profils. Je vous invite même à ajouter votre snapcode et votre profil Instagram dans la signature de votre adresse courriel.

  2. Faire des concours pour engager votre auditoire à vous répondre. Par exemple, offrez des forfaits cadeaux de différentes valeurs aux personnes qui engagent la conversation avec vous sur snapchat ou Instagram Stories.

  3. Snapchat fonctionne sans filtre. Vous devez être vous-même. Si vous ne faites que de la simple publicité, personne ne vous suivra. Par contre, si vous êtes courtier immobilier, créez une histoire de vie de quartier près de la propriété qui est à vendre. Soyez créatif, votre audience vous en sera très reconnaissante.

  4. Armez-vous de patience, c’est une aventure pour le long terme. Il n’y a pas de méthode instantanée et vous devez continuellement ajouter du contenu de valeur si vous voulez concrétiser des ventes. Mais une fois que vous avez du momentum, vous êtes parti pour la gloire.

Afin d’avoir un exemple concret, j’ai contacté Marie Champagne de chez Engel & Völkers que j’avais eu la chance d’interviewer pour mon podcast. Elle a encore une fois accepté mon invitation:

  1. Quand as-tu commencé à utiliser Snapchat et/ou Instagram Stories pour générer de la clientèle ? En fait je n'ai jamais utilisé Snapchat à des fins professionnelles, je n'avais pas assez d'abonnés pour que ce soit pertinent et l'audience visée ne correspondait pas à ma clientèle. Je suis donc à mes tous débuts avec Instagram stories.

  2. Comment as-tu démarré ? Est-ce que tu trouves ça difficile d’agrandir ton auditoire ? En ce moment, je te dirais que ça se fait organiquement et par intérêt commun. La réponse est bonne et la communication est directe. Mais je devrais travailler à l’agrandir un peu plus. C'est beaucoup de temps, car il faut de la constance et du contenu judicieux.

  3. Quelle forme de médias utilisais-tu avant de découvrir Instagram Stories ? Principalement, Facebook et Twitter,

  4. Qu’est-ce que tu préfères de Stories par rapport à YouTube ou Vimeo ? Une vidéo Vimeo ou YouTube, c'est plus léché, plus corpo. Pour les stories ou Snapchat, j'aime le fait que souvent c'est en direct ou capté sur le vif, donc sans préparation, c'est la vraie vie, avec ses imperfections et ses surprises, l'intérêt est là, je crois : une télé-réalité accessible.

  5. Qu'est-ce que tu aimes raconter dans tes stories ?  Pour le moment je m'en tiens aux "coulisses" de l'immobilier et avoir ainsi un contact sans prétention avec les gens...Je présente aussi les points forts de mes propriétés ou celles que je visite. Je crois que c'est intéressant pour le public de visiter "live" des endroits auxquels il n'aurait peut-être pas eu accès.

  6. Selon toi, quel est l'âge moyen de ton audience Stories Instagram ? Je devine que l'audience Stories est de 22 à 35 principalement.

  7. Où est-ce que l’on peut te suivre ? Facebook, Twitter et Instagram. J'invite les gens d'ailleurs à me suivre sur Instagram à mariechampagne.ev car c'est probablement le média que j'utiliserai principalement dans le futur

  8. Est-ce que tu es confiante qu'une communication constante donne un meilleur résultat ? Oui. C'est aussi une façon d'entretenir la relation avec sa clientèle. Encore une fois, tout dépend de l'auditoire et du but visé, si c'est pour générer de nouveaux clients, je crois qu'il faut s'y consacrer de façon quotidienne et développer un style propre et vraiment se démarquer afin de construire une base de fans et bâtir son image de marque.

  9. Pour finir, donne-moi un résumé de ta perception de ces nouveaux médias qui explosent l’un après l’autre. À la fin de la journée, l'important à mon avis n'est pas le médium emprunté,  mais bien le message véhiculé. Chacun doit briller à sa façon. Il y aura toujours de nouvelles formes de médias sociaux, tous les moyens sont bons lorsque c'est fait de façon authentique et bien maîtrisée.